Histoire des régiments

Historique des 85e et 95e RI

Nos deux régiments puisent leurs origines dans les unités suisses et grisonnes au service des rois de France.
En 1690, le colonel Suisse, Jean-Baptiste de Salis-Soglio, lève un septième régiment suisse au service de Louis XIV. Après de nombreuses refontes, réorganisations, dissolutions, recréations, il deviendra le 85e RI, glorieusement disparu au combat en juin 1940.
Le neuvième régiment permanent est levé en 1734,  en république grisonne, par le baron  Travers d’Ortenstein pour le service de Louis XV. Il est devenu 95e RI à la révolution, et subissant lui aussi les aléas de l’histoire et des conflits, il sera une dernière fois dissous en 1988. Depuis leur création, ils ont pris part à quasiment tous les conflits auxquels la France a été confrontée.

L’été meurtrier de la 31e brigade

Dès la déclaration de guerre, le 2 août 1914, nos deux régiments, le 95e RI et le 85e RI, unis dans la même 31e brigade, ont été engagés dans les grandes offensives françaises en Alsace.
Débarqués les 7 et 8 août à Châtel-sur-Moselle le 8 août, ils sont lancés dès le 9 août en direction de Sarrebourg.
Le 95e RI prendra la ville le 18 août, le 85e RI assurant la protection sur les flancsde l’attaque. C’est alors que la brigade tombera dans le piège tendu par les Allemands sur les hauteurs fortifiées de reding. Le 20, la brigade passe à l’assaut des formidables défenses de reding. les forces allemandes,  très supérieures en nombre et en armement, en particulier en artillerie lourde et en mitrailleuses, contre-attaquent violemment, repoussant nos troupes. Les combats sont terriblement meurtriers. Le terrain entre Sarrebourg et Réding est une zone de mort jonchée de cadavres. Au soir, la brigade se replie sur Xouaxange et sur Lorquin. Les morts, blessés et disparus se comptent en milliers. jusqu’à la fin du mois, la brigade, après avoir reçut un renfort de plus de 2000 hommes pour combler partiellement les pertes, effectuera un repli sur la ligne de la Mortagne où le front se stabilisera.